Itinéraires de Résistants... Chemins de Liberté ...
MONTBEUGNY: La ferme de Montedoux
MONTBEUGNY: La ferme de Montedoux

MONTBEUGNY: La ferme de Montedoux

0
0

MONTBEUGNY: La ferme de Montedoux

A la mémoire de:

Adrien BIANCHERI

Henri DELICHERE

Antoine FRANÇOIS

Georges GERIN

Gabriel GUICHET

Georges LÉVEQUE

René ROY

Fusillés par les allemands

le 5 septembre 1944

Victime civile à Montbeugny
TOUS Salvador

Journal VALMY le 13 septembre 1944
Journal VALMY le 13 septembre 1944

Transcription de l’article paru dans le journal VALMY du 13 septembre 1944

Samedi dernier, à Vichy

Une foule silencieuse et émue assistait

Aux obsèques solennelles

des vingt soldats tombés à Montbeugny *

Samedi matin, se sont déroulés, à Vichy, les obsèques solennelles des vingt soldats de la Garde et de l’Aviation tombés le 6 septembre dernier, alors que les forces de l’intérieur livraient un farouche combat aux allemands en retraite.

Bien avant l’heure fixée pour la levée des corps placés dans la galerie Napoléon transformée en chapelle ardente, la foule s’était massée sur l’esplanade du Parc, face à la terrasse du Grand Casino. Devant la terrasse sobrement décorée, s’alignaient les vingt cercueils, renfermant les dépouilles mortelles du Sous Lieutenant Collet, des Maréchaux des Logis Chefs Delichère et Fourcade, des Gardes Trabaud, Ferraud, Deboille, Ponsen, Barthel, Blaise, Deldique, Borgia, Cassan, Copienne, Rolland, Lebault, Biancheri, Gérin et François du 2eme régiment de la Garde et de deux soldats de la 117eme base aérienne.

La cérémonie religieuse présidée par Mgr Valerio Valeri, noce apostolique et Mgr Jacquin, évêque Moulins, fut célébréesur un autel drapé de noir et orné de l’emblème national.

Au premier rang de l’assistance on remarquait le Lieutenant-Colonel Grange, commandant d’armes, représentant M. Robert Fleury, délégué du commissaire régional de la République, Préfet de l’Allier, MM. A. Ferrand, Sous Préfet de Vichy, Barbier, Maire.

Ce fut ensuite le lent cheminement des cercueils vers les camions parés des couleurs française qui les conduisirent au cimetière de Vichy, ou, dans le cadre réservé aux militaires, reposeront désormais vingt français tombés au champ d’honneur.

G. D.

Journal VALMY du 13 septembre 1944
  • Note : On parle dans cet article de presse, de soldats tombés à Montbeugny. Mais ceci est un peu faux ! certains sont tombés à la ferme de Montedoux à Montbeugny, les autres à la ferme des Mayences à Chapeau. Les lieux sont distants de 1400 m à vol d’oiseau.
Nous utilisons des cookies afin de réaliser des statistiques de fréquentation de notre site Web, Mais nous n'utilisons pas de cookies publicitaire ni de réseaux sociaux. Vous pouvez accepter ou refuser nos cookies, le site fonctionnera de manière identique ...
Accepter
Refuser