Itinéraires de Résistants... Chemins de Liberté ...
MEAULNE VITRAY: Souche du chêne abattu au Rond de la croix de Vitray
MEAULNE VITRAY: Souche du chêne abattu au Rond de la croix de Vitray

MEAULNE VITRAY: Souche du chêne abattu au Rond de la croix de Vitray

MEAULNE VITRAY: Souche du chêne abattu au Rond de la croix de Vitray

Souche du chêne abattu par les frères Daffix, bucherons, pour barrer la route début septembre 1944 au passage d’éléments d’une colonne allemande et de miliciens français (dont de Vaugelas) se repliant de Limoges vers Moulins via Meaulne, Le Vilhain…

SOUVENIR

Cette souche témoigne

Après le débarquement du 6 juin 1944 et deux mois de combats acharnés, la percée d’Avranches permettait enfin aux Alliés d’entreprendre l’encerclement de l’ennemi en France. Le débarquement en Provence débouchait aussitôt dans la vallée du Rhône. Dès lors, la 1ère armée allemande, qui tenait le littoral de Bordeaux aux Pyrénées, recevait l’ordre de regagner l’Allemagne. Vers le 25 août, ces troupes remontaient par toutes nos routes, harcelées par la résistance afin de retarder leurs mouvements et saper leur moral. Sur ordre ou à leur propre initiative, des obstacles étaient établis un peu partout par des résistants locaux :

ce chêne a été abattu en travers de la chaussée, au passe-partout car il n’y avait pas de tronçonneuse à l’époque, par Georges et Marcel DAFFY, des gars d’ici.

Plaque à proximité

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web, sans toutefois utiliser de cookies publicitaire ni de réseaux sociaux. Vous pouvez accepter ou refuser nos cookies, le site fonctionnera de manière identique ...
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité