Itinéraires de Résistants... Chemins de Liberté ...
BESSON: Stèle de la Vivière, Retour de captivité de Xavier de Bourbon-Parme
BESSON: Stèle de la Vivière, Retour de captivité de Xavier de Bourbon-Parme

BESSON: Stèle de la Vivière, Retour de captivité de Xavier de Bourbon-Parme

0
0

BESSON: Stèle de la Vivière

FRANÇAIS SOUVIENS TOI

PASSANT DÉCOUVRE TOI

Le 18 juillet 1944

ICI EST TOMBÉ

POUR LA LIBÉRATION DE LA PATRIE

LE FRANC TIREUR

Roger BELLIEN

Retour de captivité de Xavier de Bourbon-Parme

Journal « Valmy » du 18 mai 1945

Transcription de l’article du journal Valmy du 18 mai 1945

Lundi, à 14 h 30, par l’express de Paris, est arrivé à Moulins, le Prince Xavier de Bourbon-Parme.

On sait qu’il se trouvait à Rome, puis à Naples, avec Mgr Piguet, évêque de Clermont Ferrand, et Léon Blum. De Naples, il gagna Paris en avion.

Il fut accueilli à la gare par une délégation du Conseil municipal de Besson, conduite par M. Baquier. Étaient également présent: M. Soucachet, délégué départemental de l’Entraide F

rançaise, M. Bardot, président de la Croix-Rouge Française, Guy Sergines, représentant l’Association des F. T. P. F. . Des gerbes furent offertes au rescapé des bagnes hitlériens. L’assistance était visiblement très émue.

Hier matin, à la mairie de Besson, à eu lieu, en l’honneur de ce retour, un vin d’honneur, offert par la municipalité, et avec la participation du Comité d’entraide de la Résistance, des anciens prisonniers rapatriés, des parents des déportés et du Comité local de libération.

M. Baquier prononça une courte allocution pour saluer le Prince, premier déporté de retour sur les cinq que compte la petite commune de Besson

Les motifs de la libération du Prince Xavier de Bourbon-Parme sont connus: un détachement de francs-tireur et partisans français (F.T.P.F) était cantonné dans les bois, dans le parc et dans le château, dont le Prince est propriétaire. Un Comité d’Entraide aux maquisards se constitua alors à Besson, dont M. Baquier était le Président et le Prince, le trésorier. Tous les efforts étaient faits pour que les maquisards soient bien approvisiooés.

Un jour la milice attaqua, et le lendemain ce fut un détachement nazi. La milice intervint auprès des boches pour que le Prince soit arrêté. Ce dernier fit preuve d’une attitude magnifique, du plus haut esprit de patriotisme.

Le Prince n’a aucune nouvelle de son frère, le Prince Louis, et de la femme de ce dernier, la princesse née Marie de Savoie, fille du Roi d’Italie, qui avait été arrêtés par les allemands à Cannes et déportés.

G. S.

Nous utilisons des cookies afin de réaliser des statistiques de fréquentation de notre site Web, Mais nous n'utilisons pas de cookies publicitaire ni de réseaux sociaux. Vous pouvez accepter ou refuser nos cookies, le site fonctionnera de manière identique ...
Accepter
Refuser